La Salle des Pas Perdus – PRÉSENTATION

La Salle des Pas Perdus – PRÉSENTATION 2016-10-12T15:24:56+00:00

Le 23 mai 1893, sur l’ancien emplacement du Théâtre National (il y avait fonctionné jusqu’en 1888), a eu lieu la cérémonie de la pose de la première pierre du Palais Universitaire (connu aujourd’hui comme le bâtiment principal de l’Université) en présence du Prince Ferdinand de Hohenzollern-Sigmaringen. Bâtiment monumental illustrant le style éclectique français, l’Université dépasse les fonctions strictement utilitaires, étant devenue un véritable symbole tant pour la communauté locale que pour toute la spiritualité roumaine. Construit d’après les plans de l’architecte Louis Blanc, le Palais de l’Université a été inauguré le 21 octobre 1897 sous le haut patronage du Roi Charles Ier et de la Reine Élisabeth. Le Palais de l’Université a valu à Louis Blanc une médaille d’or à une exposition organisée à Paris.

Qu’il s’agisse d’étudiants, de professeurs ou de visiteurs occasionnels, ceux qui traversent la Salle des pas perdus s’arrêteront, ne fût-ce qu’un instant, devant les peintures murales de Sabin Bălaşa, l’artiste qui, par son œuvre, a placé cet espace sur la carte des lieux de référence de l’art universel. Le pinceau d’un des plus célèbres peintres roumains contemporains a conféré à la Salle des pas perdus, grâce à la vigueur de la composition, à la palette chromatique spéciale et à la thématique abordée, « une essence d’unicité », comme le remarquait le critique Valentin Ciucă.

Les 19 peintures murales reflètent l’âme, la jeunesse, l’histoire et la poésie du peuple roumain. Elles ont été réalisées de 1968 à 1978 et recouvrent presque 300 m2 du bâtiment principal de l’Université.

Sabin Bălașa

Représentant du « romantisme cosmique », comme il s’est défini lui-même, le peintre Sabin Bălaşa a légué un précieux héritage à la ville de Iaşi: les créations illustrant l’époque de sa maturité artistique. « A Iaşi – avoua-t-il – j’ai un musée personnel dans les facultés; les gens se promènent et se succèdent, des générations entières grandissent en regardant mes peintures murales et après se dispersent à travers le monde entier et en parlent ». Sabin Bălaşa est né le 17 juin 1932 à Dobriceni (Olt) et est mort le 1er avril 2008. Il a étudié la peinture à l’Institut d’Arts Plastiques « Nicolae Grigorescu » de Bucarest (1955), ensuite a suivi les cours de l’Académie de Langue et Culture Italiennes de Sienne (1965) et de l’Académie de Peinture de Pérouse (Italie). Artiste complexe, avec une œuvre extrêmement dense, au coloris original et à l’imagerie inédite, Sabin Bălaşa a également été metteur en scène de films de peinture animée et écrivain. La preuve de son talent unique peut être observée à l’intérieur de l’Université ,,Alexandru Ioan Cuza” de Iaşi et non seulement.

  • Aspiration
  • Amphithéâtre
  • Hommage aux fondateurs

Sabin Bălașa – Expositions de peinture

  • 1978, Rome
  • 1980, Rome
  • 1982, Stockholm
  • 1982, Bucarest, Musée National d’Art
  • 1985, Corfou (Grèce)
  • 1988, Moscou, Tbilissi et d’autres capitales des Etats de l’ex-URSS
  • 1992, Bucarest
  • 1994, Israël
  • 2000, Bucarest, World Trade Center
  • 2002, Iaşi, Université “Alexandru Ioan Cuza”
  • 2005, Bucarest